Un peu d’histoire

« De Trekschuyt » littéralement « bateau tiré ». A l’origine barge des Pays-Bas, ce type d’embarcation aussi appelée « coche » s’est développé au cours du 17ème siècle ; tout d’abord comme transport de passager sur les canaux fraichement creusés de l’époque, elles ont été les précurseurs des transports en commun moderne avec des tarifs et horaires fixes entre deux ports. Tractées depuis la rive généralement par un cheval, plus rarement par des hommes (souvent même des femmes), elles pouvaient accueillir jusqu’à une trentaine de voyageurs sur des bancs en bois. Elles possédaient un mat qui permettait d’éviter buissons et obstacles lors du trait.

Ces barges devaient être légères pour être tirées au trot et atteindre les 7 km/h en moyenne, elles ont remplacées intelligemment les diligences aux Pays-Bas jusqu’au milieu du 19ème siècle. Avec l’avènement de la vapeur les « Trekschuyt » deviennent alors exclusivement réservées au transport de marchandises ; les passagers préférant la rapidité des chemins de fer et des  steamer (navire à vapeur).

Trekschuyt 4

OPIUM a été construite en 1920 aux Pays-Bas au chantier naval de ZAANDAM ; baptisée à l’époque « DE TREKSCHUYT » tout simplement, elle était dédiée au transport de lait depuis les fermes reculées. Motorisée, sa transformation en péniche habitable a eu lieu dans les années 70.